LA CHRONOLOGIE DE L'ÉCHEC DE MICHAL FLISIUK QUI A PROVOQUÉ SA MORT

0

Category:




CAS MEDICO-LEGAL DE BLANKA TERESA FLISIUK PERIDOT ET MICHAL FLISIUK

LA CHRONOLOGIE DE L'ÉCHEC DE MICHAL FLISIUK QUI A PROVOQUÉ SA MORT

Emploi du temps de Michal Flisiuk

  • Michal Flisiuk quitte le Maine ou il résidait au  1575 Rt.3, South China, Maine 04358,
Le dimanche 25 octobre 2009, pour New-Orleans ou il avait un rendez-vous pré-arrangé avec Coleman Warner du Times Picayune.

  • Michal Flisiuk arrive à New Orleans le mardi 27 octobre 2009.

  • Les contacts de Michal Flisiuk avec sa famille par téléphone et e mails étaient espacés de façon inhabituelle et atypique.

  • Michal Flisiuk devait livrer des toiles de son fils Marcel Flisiuk à la Barristers Gallery pour une exposition, ce qu'il a fait, et également à d'autres galeries où son fils est un artiste permanent, vendant son art depuis des années.

  • Michal Flisiuk à New Orleans posta une  video sur YouTube: Notes d'un voyageur
Dans laquelle il illustre clairement ses intentions.  Des éléments personnels demandent à être expliqués; mais ce qui est évident, c'est la musique House of the Rising Sunet la fin glaciale, là où la video s'arrête, exactement à l'endroit où il mourut: devant l'hôpital ICU chambre #2, là où sa fille Blanka Teresa Flisiuk Peridot a été assassinée.

  • Teresa Flisiuk, la femme  de Michal Flisiuk a retiré la video de YouTube, après que cette video fut trouvée par la famille après la mort de Michal  Flisiuk; la raison en était de prévenir une explication sociale à sa mort, au lieu d'une explication scientifique, clinique.


          Avant que Michal Flisiuk quitte le Maine pour New Orleans il posta sur YouTube sa video Hurricane Blanka.
 Dans son e mail  à Teresa Flisiuk, Michal Flisiuk écrivit qu'il reçut un appel téléphonique, et quelqu'un appela Brandon Perez; Michal Flisiuk précisa que le numéro de téléphone où il reçut l'appel, et l'heure. Brandon Perez était l'interne de garde aux admissions quand le bébé de  Blanka Teresa Flisiuk Peridota été déclaré macéré” - « La délivrance d'un nouveau-né macéré est l'absolue évidence d'une mort intra-utérine. Quand un foetus décède in utero, il reste dans un fluide stérile à l'intérieur de la poche amniotique. Puis il se passe une macération auto-lytique en milieu aseptique. Ceci provoque une modification des tissus et des enzymes cellulaires du bébé, aidé par la température favorable du corps de la mère. Le premier signe de macération d'un bébé mort-né, est la peau glissante. Cela est présent à partir de 6 heures après le décès in utero, et on s'y attend si l'enfant est décédé in utero depuis plus de 12 heures. »

  •  En début d'après-midi, le 29 octobre 2009 la famille reçut un appel téléphonique; Marcel Flisiuk répondit, et d'abord hésita à répondre aux questions car la personne ne s'était pas identifiée. Et cette personne demanda des renseignements sur les objets appartenant à son père et son véhicule, sans mentionner son père, pas même un nom. C'était vraiment très étrange.
  •  Teresa Flisiuk prit la communication et demanda le nom de la personne au téléphone. C'était John Gagliano, l'enquêteur médical en chef ( qui n'est ni médecin, ni docteur d'aucune sorte ), travaillant pour le Coroner en charge ( élu ) Frank Minyard. Tous deux sont impliqués dans l'autopsie illégale de Blanka Teresa Flisiuk Peridot ( autopsie autorisée au L.S.U. Hospital par ses pathologistes, alors que cette mort à été enregistrée comme ' mort inexpliquée', par le Coroner, - conflit d'intérêt.)

  •  John Gagliano se conduisit lui-même  d'une façon hostile, immorale ( irrité, grossier, contradictoire, inapproprié quand on s'adresse la l'épouse du défunt dans une telle tragédie ).
  •  John Gagliano, disant que le corps était carbonisé au delà de toute reconnaissance, insista sur la positive  identification de Michal Flisiuk, écarta l'homicide, et proposa comme cause de la mort: inhalation de fumées ( le jour de la mort ). Comment savez vous que c'est lui?!, [sic] Parce qu'il a été vu là juste avant Enregistrements des contradictions de John Gagliano.


  •  John Gagliano informa aussi Teresa Flisiuk au sujet des papiers et de quelques possessions qui ont seulement été endommagés par l'eau, et se trouvait dans ' le séchoir de la police',  Teresa Flisiuk demanda avec scepticisme: comment des papiers peuvent résister à une telle chaleur?, mais John Gagliano fût inébranlable sur ce sujet depuis le début. Voir les enregistrements transcrits.

  • John Gagliano déclara que le département  'Homicide and Fire' enquêtait sur cette mort . Teresa Flisiuk appela le service de police 'Homicide' de New Orleans et fut informée par le  Détective Hamilton que le cas était étudié par le Détective Ray Aucoin. Le Detective Ray Aucoin fut aimable et, à ce qu'il parut à ce moment, compréhensif. Marcel Flisiuk, le fils de Michal Flisiuk partit pour  New Orleans, et le Detective Ray Aucoin promit: de rendre les papiers et les autres possessions à  Marcel Flisiuk, et de le rencontrer pour l'emmener à la morgue pour identifier le corps, ainsi qu'il offrit son support moral.

  • Marcel Flisiuk arriva à New Orleans le dimanche 1er novembre.
 Avant que Marcel Flisiuk arrive à La Nouvelle-Orléans, Teresa Flisiuk écrivit un e mail au Detective Ray Aucoin, ce qui arrêta tout!  A ce point, la famille ne pouvait pas réellement croire que le décédé était en fait Michal Flisiuk.

E-Mail au Detective Ray Aucoin de Teresa Flisiuk:
Detective Aucoin,
Mon fils, Marcel Flisiuk est à New Orleans pour identifier le corps de son père et pour s'occuper des autres sinistres arrangements. Il est brisé émotionellement, mais préparé pour cette tâche incroyable...
Je voudrais souligner que la mort de mon mari N'EST PAS un accident. Nos ennemis savaient qu'il était en ville. Il aurait pu être kidnappé, drogué, battu; blessé avec une balle de  New Orleans dans la tête! Avez-vous vérifié le LSU?
Les caméras de surveillances? Est-ce que son téléphone portable a été trouvé?! S'il vous plait, lisez nos sites web . Et aussi les autres publications sur internet.
JE CONNAIS NEW ORLEANS. Je ne permettrai pas que l'affaire soit étouffée.
Est-ce que mon mari était sur le siège avant ou arrière de la voiture? Je me sens confuse et épuisée et en état de choc. Mais il y a beaucoup de questions. Je considère qu'il y a un conflit d'intérêt que ce soit le même pathologiste qui soit en charge de l'autopsie de mon mari et aussi de l'autopsie de ma fille. Le pathologiste donna une cause hypothétique de la mort sans aucune preuve scientifique par exemple des brûlures avant et après la mort.
PRESENCE d'un hématome épidural post mortem dû au feu? Présence de suie par "inhalation de fumée" ( dans le larynx, la trachée, et les bronches ) ? Est-ce qu'il y avait présence de cyanure? Il y a plus... Avez vous suivi l'appel de Brandon Perez?
Parce que le corps est carbonisé- cela prend longtemps. Personne n'a rien remarqué devant cet hôpital public très fréquenté?! Très improbable... Et je crois que la façon dont mon mari est mort doit faire l'objet d'une enquête. Pourquoi le pathologiste qui m'a téléphoné était-il mal disposé envers moi ?...
Très sincèrement
Teresa Flisiuk

Teresa Chrzanowski
...

To: rjaucoin@cityofno.com
Mon, November 2, 2009 5:15:50 AM
From:
Teresa Chrzanowski

Après cet e mail, Marcel Flisiuk ne put plus accomplir quoique ce soit! Il écrivit à propos de cette sinistre journée et de ses expériences avec les autorités impliquant le blog de sa mère, Teresa Flisiuk : http://czarnapoezja.blogspot.com/?zx=642188654818801a

Un autre échange entre Teresa Flisiuk et Detective Ray Aucoin:
Mon, November 2, 2009 4:11:55 PM
From:
Teresa Chrzanowski

To: rjaucoin@cityofno.com

Cher Monsieur,
Voici le numéro de téléphone de mon fils  Marcel Flisiuk: (207) 458-6168.
S'il vous plait, lisez mon premier email de ce matin!
La cause de la mort 'dépend ' de l'expert médico-légal, mais le processus de la mort doit être établi par les forces de l'ordre. En ce qui concerne les sciences médicales et criminelles, il n'y a pas de place pour ' je crois' ou/et 'je pense'. Mon fil , Marcel Flisiuk n'est pas en train de VISITER New-Orleans. Son père apportait ses peintures. Marcel Flisiuk est allé identifié le corps de son père qu'il aime et admire! Il se tracasse pour sa mère et ses jeunes frères et sœurs laissés derrière dans le Maine. C'est plus qu'il n'en peut supporter!!!
Nous ne sommes pas comme les gens communs auxquels nous avons à faire!!
Ci-dessous, copié-collé- pour vous souvenir:

1- Det. Greg Hamilton Le premier à qui j'ai parlé à NO, service des homicides, et qui m'informa que le Det. Ryan Aucoin est chargé de l'enquête.
Son nom a été nommé.
NOLA homicide - 504- 658- 5300
504- 658-5310-Detective Ryan Aucoin
 Il donna son numéro de téléphone privé, promit d'emmener Marcel à la morgue  lundi matin, et de lui remettre les papiers de Michal ( qui se trouvaient dans le séchoir ) ! autorisa Marcel de prendre des photos avant que Marcel partit pour  NO ( vol le dimanche 1er novembre 2009 de Manchester, N.H. Et arrivée à New Orleans tôt le même jour).

2- Lundi matin, j'ai envoyé des e mails au  Détective Ryan Aucoin

3-Après mes e mails, Marcel n'a pu joindre personne !

4-Lundi 2 novembre 2009, Teresa appela et laissa un message au Détective Aucoin sur sa ligne directe et plus tard Carmen appela le service général des Homicide et laissa un autre message et s'entendit dire que le Détective Aucoin ne sera pas là avant l'après-midi. Marcel appela le service des pompiers et des enquêtes. L'enquête sur l'incendie est en cours, et  il appela au sujet de la voiture de son Papa, mais elle a été confisquée par le bureau du Coroner.
 Les tests médico-légal sont fait hors de l'État et les résultat ne seront pas disponibles avant trois mois.

S'il vous plaît, allez avec  Marcel Flisiuk à la morgue; en tant qu'enquêteur, vous
devez être témoin de l'identification!!! tenez vos promesses et vos déclarations!!!
Aussi sincèrement que possible,
Mrs. Teresa Flisiuk


De: Ryan J. Aucoin
A: teresachrzanowski@yahoo.com
Cc: "Daniel E. McMullen, Jr"
Sent: Mon, November 2, 2009 3:08:30 PM
Subject: Re : au sujet de nos engagements sur l'arrivée de Marcel Flisiuk

Mrs. Flisiuk,
En réponse à vos e mails, je m'excuse pour n'avoir pas été disponible ce matin. J'ai d'autres obligations, y compris l'enquête sur le décès de votre mari. Comme l'enquête progresse, j'attends les résultats de la décision finale du bureau du Coroner. Pour le moment, je ne suis pas en mesure de confirmer aucune information qui me porterais à croire qu'une fraude est impliquée. J'attends les résultats du Coroner et aussi de enquêteur sur les Incendies.
Pendant la visite de votre fils en ville, je ferai tout ce que je peux pour le rencontrer aussitôt que possible.
J'apprécierai s' il pouvait appeler et laisser son numéro de téléphone, et je le contacterai, Je resterai aussi en contact avec vous aussitôt que mon emploi du temps me le permettra.
Merci à l'avance de votre temps et considération sur ce sujet.
--------------------------
Detective Ryan Aucoin
New Orleans Police Department
Homicide Section
715 South Broad Street
New Orleans, Louisiana 70119
Office: 504-658-5300
Direct: 504-658-5310
Cell: 504-941-1712
Fax: 504-658-6679
email: rjaucoin@cityofno.com
 
  •   L'ami de Michal Flisiuk et de Marcel Flisiuk, Tony Pontiff, l'officier de police, offrit d'aider Marcel et appela John Gagliano, qu'il connaissait. John Gagliano lui dit que nous avons 'tout ces sites web', que Michal Flisiuk harcelait et filmait les docteurs et les infirmières, et demanda ce qu'il faisait en ville: l'enquêteur médico-légal parlant de problèmes sociaux qui ne le concernait en rien! Michal Flisiuk  était sous surveillance serrée et N'A PAS ETE ARRETE ENCONNECTION AVEC L.S.U. Et le MEURTRE DE  BLANKA PERIDOT. Si Michal Flisiuk avait été arrêté, le cas aurait alimenté encore plus l'infâme publicité du meurtre de la fille de Michal Flisiuk! Écoutez sur  l'enregistrement, comment ils l'ont vu juste avant qu'il meure SOUS LEURS YEUX! Michal Flisiuk était dangereux pour lui-même et les autres. Il voulait que sa voiture explose devant l'hôpital! Et les passants, et les malades de l'hôpital? Où sont  les possessions et la caméra de Michal Flisuk, y compris son téléphone?

  • Pour découvrir si John Gagliano couvrira le SUICIDE, Teresa Flisiuk, donna des appels téléphoniques, faisant comme si elle était stupide et concernée au sujet d'une cause de la mort défavorable. Cela marcha,  Voir ci-joint  les retranscriptions d'enregistrements.
  •   Marcel Flisiuk apparut à l'émission de News 4WWLTV, et accomplit d'inutile tests ADN ( Michal Flisiuk fut malheureusement facilement identifié par la famille ). La copie originale  de l'émission diffusée peut être envoyée.

 Rapport de Police sur le “corps brûlé dans le véhicule devant l'hôpital LSU”:

Jeudi 29 Octobre 2009, à 3:43 du matin,l' Officier Isaac Shannon Manning, unité 105C du Premier District reçut un appel via N.O.P.D. Envoyé pour enquêter sur un site à S. Johnson et Perdido. A son arrivée l'officier parla à la personne en charge, Willie Jones, un officier  du département de police du LSU. Jones rapporta que ce jeudi 29 octobre 2009, à 3:15 du matin, il vit une Sedan rouge garée à l'intersection de  S.Johnson et Perdido . Jones déclara qu'il vit un homme blanc, d'environ 1m78, 86 kilos, portant une veste noire et brun et un pantalon brun, travaillant dessous le capot de la Sedan rouge et il pensa que l'inconnu réparait le véhicule.
 Jones déclara qu'il rentra à l'intérieur du bâtiment médical situé à S. Johnson et Perdido. Jones déclara que, ce jeudi 29 octobre 2009 à 3:18 du matin, un employé de l'hôpital rentra dans le bâtiment et dit qu'une voiture était en feu dehors. En sortant du bâtiment, Jones observa que la Sedan rouge à l'intersection, était en train de brûler et appela le service des Pompiers N.O.F.D.
L'officier interrogé, Marcan Haynes, un pompier du camion 14 du N.O.F.D  déclara que pendant qu'ils éteignaient les flammes, il vit un corps sévèrement brûlé sur le siège avant du véhicule qui semblait décédé. Après que Haynes vit le corps, il contacta le standard et leur donna plus d'information pour le service de police N.O.P.D.en route.
L'Officier Shannon observa un corps sévèrement brûlé sur le siège du conducteur, son corps penchant sur la droite.' Officier Shannon observa des parties du corps qui semblaient non touchées par les flammes et vit que la peau était intacte. L' officier observa ensuite que les testicules du corps révélaient le sexe. L'officier n'observa aucun signe de fraude.
L'unité 3166 du New Orleans EMS était sur scène pour aider et vérifier si il y avait des signes de vie, mais sans résultat. Le camion, S-14 du N.O.F.D était sur scène pour éteindre le feu du véhicule incendié.
John Gagliano et Donna Wacker du bureau du Coroner était sur le site pour conduire leur propre enquête. Le laboratoire criminel unité 4151 du N.O.P.D. Homicides étaient sur scène pour superviser l'enquête sur l'accident.
Raymond Holland Unit 4222 du N.O.F.D.unité d'enquête sur les incendies, était sur scène pour conduire sa propre enquête.
Tout les témoins sont des officiers de police, comme c'est pratique!

  •   La famille dans le Maine réserva une Compagnie funéraire à Augusta, Maine, Knowlton Hewins Roberts  sous condition que le corps sera transporté de New Orleans, et non incinéré dans cet État. Les arrangements funéraires ont été faits, payés, les fleurs commandées, les vêtements achetés et  livrés à la Maison Funéraire, et le cercueil amené la maison de la famille, China, Maine pour deux jours de Veillée avant l'enterrement du 25 novembre 2009, au Cimetière Branch Mills où Blanka Peridot et son bébé, Clancy reposent, et où la famille possède deux concessions près d'eux. Le cercueil était dans la chambre de l'épouse. Tout les membres de la famille avaient des objets personnels à déposer dans le cercueil. ILS ont MENTIS ! Ils ont profané le Corps! Quand nous avons ouvert le cercueil, il y avait dedans un sac lourd et les vêtements étaient posés dessus. Les victimes du Tsunami ou de l'ouragan Katrina n'ont pas été placés dans de tels sacs! C'était un sac double. IL N'Y AVAIT AUCUN AVERTISSEMENT D'UN DANGER BIOLOGIQUE! Quand la famille ouvrit le sac, ce ne fut pas le corps qui causa un TRAUMATISME physique et moral ! Ce fut la massive émanation toxique causée par les produits chimiques qui couvraient le corps éviscéré!  Le corps n'a jamais été autopsié de près. Le sac poubelle contenant les organes et les tissus était placé entre les jambes du décédé. Des ordures recouvraient le corps : gants de latex, linge taché. Les vêtements non brûlés et les chaussures de Michal Flisiuk étaient jetés là aussi. Le corps n'était pas brûlé au-delà d'identification! L'horreur pure était une petite faveur de  John Gagliano! Tout le monde dans la maison a été évacué. Tout le monde toussait et la veuve de Michal Flisiuk eut une sévère et dangereuse crise d 'asthme. Il n'y avait plus le temps de prendre les effets basiques! Le jour suivant, le cercueil alla à la Maison Funéraire. Les produits chimiques ont dissout tout sous forme liquide.
  • Voilà pourquoi le corps a du être incinéré. Pour un prix de 350.00 dollars, une affaire Le soir, deux membres de la famille, sont retournés avec des masques militaires, pour prendre des photos et des films.

  •   L'autopsie est un examen visuel et microscopique et une ENQUÊTE. Michal Flisiuk n'a pas eu d'examen du crâne pour vérifier la couleur du cerveau, un œdème, le poids, la forme. Le cerveau de Michal a été poussé à l'intérieur de sa gorge!!! Qui a payé pour s'amuser avec cette autopsie? John Gagliano en était chargé.
  • Le CERTIFICAT DE DECES reçu en Février 2010: Cause de la mort indéterminée.
  • Les papiers, les biens , n'ont jamais été rendus. La famille a eu une chaussure, et un flacon de parfum scellé.

  • PREUVES
 -Centaines de photos
 -Vidéos
 -Enregistrements audio: John Gagliano, Ray Aucoin
 -E-mails
 -Les chaussures du Décédé
 -Vidéo New Orleans News
 -Transcriptions
 -E mails de Michal Flisiuk
 -Documents de la Maison Funéraire
 -Documents audio de la Compagnie d'assurance
 -Photos du véhicule confisqué
 -Certificat de décès
et plus !

Translated by (Traduit par):  M Paveley
mvpaveley@gmail.com









Comments (0)

Post a Comment

There was an error in this gadget

By Blanka

Mother, If You Could See Me Now
Mother,
If You could see me now
Could You figure out how
My smile, my shape, my gait, my brow
Have all gone down
Did they drown?
Am I unhappy?
Or was I once
Experiencing an ounce
Of what they call
Gladness, joy, happiness, escape
These feelings I cannot drape
Over my shoulders
Like a gilded cape
Am I the image that life raped?
Am I the one left all alone?
Heart torn up, mouth agape
And if they get me
(Already did)
Can I escape
Can I get rid
Of them around me
The [...] inside me
Mother,
If you have to
Will you hide me?
Should you, though
I know I can’t
She shall walk in her own damned cant
Should I treasure, hide and gleam
Or teach and push and squeal and steam
Am I the mother or the daughter?
What lessons learned from
One or other?
Can I be one and not another?

Who Killed Blanka Peridot -Q&A